Rechercher

Apprivoiser son stress



Le stress est une réaction physiologique et psychologique de l’organisme. C’est un mécanisme automatique du corps qui a pour but de nous faire réagir face à un danger. Le stress n’est donc pas une émotion comme la peur, la joie, la colère, la tristesse… Par contre, il engendre des émotions négatives tel que la peur ou l’anxiété. Le stress est un mécanisme qui nous pousse à agir, tandis que les émotions nous informent sur l’état de nos besoins afin que nous puissions y répondre.


Malgré que le stress entraine des émotions négatives, il peut se montrer bénéfique. En effet, le stress nous pousse à l’action et à nous montrer performant lors d’une présentation en public par exemple. Le stress nous oblige à mobiliser toutes nos ressources pour répondre à une situation qui nous déséquilibre, qui nous dérange, nous met dans une position désagréable. Le stress nous permet de surmonter une situation particulièrement difficile en mobilisant toute notre énergie.


Le mot «stress» vient du latin stringere qui veut dire «serrer». On retrouve cette même racine dans les mots «détresse» et «étreindre». L'idée de stress renvoie à la notion de tension, de pression : être stressé, c'est être à la fois pressé et oppressé.


Dans son livre « Bien vivre avec son stress », X. Maniguet distingue deux types de stress : d'abord le stress court et intense lié à des situations extrêmes et celui de la vie quotidienne lié à notre train de vie quotidienne.


Dans le premier cas, en situations extrêmes, l'organisme peut réagir par une panique envahissante, mais parfois à l’inverse par une étrange réaction d'hyperadaptation. Le cerveau rentre dans une sorte d'état second, comme si quelqu'un d'autre prenait les commandes. La personne soumise à ce type de stress a le sentiment d’être un observateur extérieur et se surprend après coups, d’avoir exécuté les bons gestes pour se sortir de cette situation extrêmement difficile.


Le deuxième type de stress est plus ordinaire et plus courant : c’est celui de la «vie moderne». C'est un stress quotidien lié à nos modes de vie : il est moins intense mais plus courant et ne demande pas de réaction immédiate. Il prend la forme de nombreuses petites agressions quotidiennes : une dispute dans un couple, une surcharge de travail, un train en retard, un accrochage en voiture, etc. Et la particularité de ces petites agressions est que l'on ne peut souvent pas y réagir par la fuite ou la contre-attaque. Que faire dans un embouteillage ? Que faire contre l'actualité internationale morbide ? Contre la panne de l'ordinateur qui arrive au mauvais moment ?


Face à ce dernier type de stress, on en est souvent réduit à tourner en rond, se taire, ruminer, se maudire soi-même, à maudire les autres, ou maudire le ciel («Mais qu'est ce que j'ai fait au bon Dieu !»). Le stress de la vie moderne ronge, use et abîme la santé, sape le moral lentement mais sûrement.


Le neurobiologiste et chirurgien Henri Laborit avait montré l'effet dévastateur de ce qu’il a appelé «l'état d’inhibition de l'action». Lorsque l'on est agressé et que l'on ne peut réagir, l'organisme s'épuise comme un rat en cage qui est soumis à des chocs électriques sans pouvoir fuir. Au bout de quelque temps, il perd le sommeil, s'amaigrit, peut développer des ulcères et entrer en dépression. De ce point de vue, les hommes réagissent exactement comme les rats.


La première façon d'éviter le stress est évidemment d'en supprimer les sources, les déclencheurs. L'une des solutions est de fuir.


Une autre solution consiste à changer la situation dans laquelle on se trouve. La lutte contre le stress au travail, par exemple, passe par la transformation de l'organisation du travail.

Épictète distinguait «ce qui dépend de nous (et donc que l'on peut changer) et ce qui ne dépend pas de nous», choses sur lesquelles on ne peut agir (il faut alors les accepter). Lorsque qu'il n'est pas possible de fuir, ni de changer les choses individuelles, il reste donc à affronter au mieux la situation.


Lorsqu'on ne peut échapper à une situation stressante, il faut la gérer au mieux en limitant ses effets . Différentes solutions existent:

  • De nos jours, les médicaments sont énormément utilisés contre le stress. Les plus courants sont les antidépresseurs, somnifères, anxiolytiques.

  • Les techniques de méditation, de relaxation, de respiration sont nombreuses et connaissent un succès important : yoga, sophrologie, hypnose, biofeedback, cohérence cardiaque, le «lâcher prise».

  • L'hygiène de vie (l'activité physique, le contact avec la nature, la marche, l'alimentation équilibrée, avoir un sommeil réparateur) font partie des ingrédients antistress que le psychiatre Roger Walh nomme «thérapies du changement de vie», et dont les effets sont significatifs sur le bien-être. Cette solution a pour avantage d’être non-médicamenteuse.

  • Le soutien social est de plus en plus considéré comme un support psychologique indispensable pour affronter les situations difficiles. L'amitié, l'amour, l'attachement, sont primordiaux pour lutter contre le stress du quotidien. Le simple partage des émotions sert à évacuer les tensions, sécuriser, réconforter.

  • S’accorder des petits plaisirs nous aide à nous sentir bien. En augmentant nos sources, de plaisir nous renforçons nos émotions positives et notre résistance au stress.

Le stress est donc inévitable. Il fait partie de notre quotidien. Nous sommes tous confrontés à des situations inédites et imprévisibles qui nous stressent et que nous ne pouvons contrôler. Il faut pouvoir accepter que nous ne pouvons avoir le contrôle sur l’ensemble d’un évènement et cela n’est pas toujours évident à admettre…


Heureusement, nous pouvons apprendre à gérer notre stress et à l’apprivoiser. Pouvoir le reconnaître et identifier ses causes est déjà un bon départ pour le gérer efficacement.

Il ne faut pas non plus oublier que le stress peut être bénéfique dans le cas d’une prise de parole en public ou lors d’un entretien d’embauche car il nous pousse à mobiliser toutes nos ressources et à être performant.

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout